Les jeunes sensibilisés au risque routier en 2011

, popularité : 11%

C’est dans le cadre d’une action de sensibilisation au risque routier, inscrite au PDASR et soutenue par La Préfecture et l’Education Nationale que Gérard Guiblain, bénévole de la Prévention MAIF, est intervenu vendredi 11 février 2011 auprès des 3 classes de 3ème du collège Louis Aragon.

Le diaporama évoque tout d’abord le bilan 2009 : 72315 accidents corporels, 4273 tués, 90934 blessés dont 33523 blessés graves. Les victimes sont principalement des automobilistes (50%) puis des motards, des piétons et des cyclomotoristes. Quant aux décès ils sont dus, surtout et dans l’ordre, à l’alcool, la vitesse excessive, l’absence de ceinture et au portable.

Un accent particulier est mis sur les deux roues motorisés : 229 tués en cyclo et 888 en moto, cela fait 28% des tués alors que cette catégorie ne représente que 2% du trafic. En outre, cette situation s’est aggravée en 2009.

Mais l’intervention porte surtout sur les 15-24 ans chez lesquels on révèle 1090 tués (26%), 26472 blessés (29%), dont 9814 blessés graves (30%) alors que cette tranche d’âge ne « pèse » que 13% de la population. Les victimes en cyclo (130 tués et 6000 blessés) n’expliquent pas tout. L’essentiel est lié à l’usage de la voiture. Les jeunes ont surtout des accidents le week end et surtout la nuit. Les élèves trouvent facilement des explications : vitesse, alcool, drogue, fatigue, météo, nuit. D’autres doivent leur être soufflées : conducteurs de moins de 2 ans de permis, prises de risque, gonflage de pneus, état des amortisseurs, voitures surchargées…

Il faut se rendre à l’évidence : l’accident de la route est la première cause de mortalité chez cette tranche d’âge.

La projection d’un court métrage illustre parfaitement les propos tenus et ouvre d’avantage les yeux sur les fautes ou erreurs commises.

L’adolescent est souvent transgressif, parfois provocateur et capable de prendre des risques inconsidérés. Lui afficher la réalité des faits peut l’amener à la réflexion et à plus de raison sur la voie de la maturité.

C’est en tout cas l’objectif de l’intervenant qui a terminé la séance en présentant l’intérêt de la conduite accompagnée.

Faisons le point sur le Débridage des deux-roues : prévenir, lutter et sanctionner... cliquer pour avoir plus de renseignements

Annonces

  • Bienvenue au collège Louis Aragon


    Adresse : Place Elsa Triolet, 58160 Imphy
    Téléphone : 03 86 90 39 00
    Courriel : 0580618g@ac-dijon.fr

  • Consultation du cahier de textes et des notes

  • Folios

  • Le portail du CDI